CYRIL VALLÉE

Jour de publication de Lagrange: 1-Cimetière

Temps de lecture : 3 minutes

C’est parti ! Je suis heureux de vous annoncer la sortie du premier épisode de la série Lagrange, intitulé « Cimetière ». C’est toujours un petit moment d’émotion, car cela revient à lâcher le contrôle qu’on a sur son histoire. Laisser mon bébé prendre sa liberté. Bouh.Lagrange-couverture02-LIGHT-600x960

Le titre est évocateur, encore que, en voyant la couverture, on pourrait se demander de quoi il s’agit. Lagrange, c’est donc de la science-fiction, et, s’il faut absolument tout classer, je dirais que l’histoire tombe dans le space-opera. Et je m’amuse beaucoup à l’écrire, ce qui est une bonne nouvelle, parce qu’en général, cela veut dire que vous prendrez du plaisir à le lire. Il faut juste que je m’y prenne correctement.

Lagrange 1: Cimetière

Le quatrième de couverture est à la fois évocateur et énigmatique :

En me réveillant dans ce vaisseau de transport, seul et abandonné, j’ai tout perdu. Le monde a changé. L’univers tel que je le connaissais n’existe plus. Et ce n’est pas que parce que je ne me souviens de rien.
Je n’ai que quelques dizaines de minutes pour trouver un moyen de m’en sortir, pour avoir une chance de savoir qui je suis. Si tout semble perdu, j’ai tout à gagner.

Vous allez donc suivre les aventures de quelqu’un qui se « réveille » dans un vaisseau complètement abandonné. Que fait-il là ? Pourquoi le vaisseau est-il à l’abandon ? Comment se fait-il qu’il soit encore vivant ?

Autant de questions qui trouveront réponse(s) au fil de l’aventure.

Pourquoi une série ?

Autre nouveauté, qui m’intéresse particulièrement : ce roman est publié sous un format d’épisodes (au nombre de cinq, en tout cas c’est ce que j’imagine au départ), publiés au rythme d’un tous les quinze jours, maximum trois semaines.

C’était quelque chose qui me plaisait déjà avec les Comics ou les nouvelles de SF de certains magazines. À une époque, j’avais même rêvé, avec David Bosman, de créer un site qui permettrait ce genre de publication épisodique (c’était OLSF : osezlasf.net). C’est donc une façon de toucher les lecteurs qui m’attire.

L’intérêt est de pouvoir susciter des réactions de lecteurs, justement, pour pouvoir orienter l’histoire dans un sens ou dans l’autre par exemple. Rendre le contenu un peu plus dynamique, puisqu’à l’heure de la publication de Lagrange : Cimetière, les autres épisodes ne sont encore qu’à l’état de révision ou même de beats pour les derniers.

Bien sûr, ce ne peut pas être aussi réactif que sur une plateforme comme Wattpad, mais le lectorat n’est pas le même, et j’espère trouver là un juste milieu. Cela a déjà fonctionné, puisque j’ai modifié certaines parties du texte sur les suggestions de premiers betalecteurs (merci notamment @fnacbookeur !) Au pire, je n’ai pas plus de retour que cela, et je suivrai l’arc narratif que je me suis fixé.

Au final, la publication des cinq épisodes devrait m’amener jusqu’à début mai. À partir de là, je pense publier Lagrange également sous le format d’un roman complet, probablement à la fin du mois de mai.

Où le trouver ?

En attendant, Lagrange 1 : Cimetière commence sa vie et est disponible sur Amazon, où il a (au moment où j’écris ces lignes) atteint le top 100 dans la rubrique Science-Fiction et le top 50 dans la rubrique SF/Grands courants. Je suis ravi, mais je sais aussi que c’est jour de lancement. Il faut juste que les lecteurs continuent à le découvrir et à s’y intéresser.

Importance du feed-back

Si vous avez franchi le cap et tenté l’aventure spatiale avec mes personnages, un grand merci ! Vous pouvez m’aider encore plus en laissant un commentaire sur la page Amazon, une des meilleures façons de faire connaitre un livre sur Amazon.

N’hésitez pas non plus à m’écrire : dites-moi comment vous envisagez la suite, dites-moi ce que vous souhaiteriez voir. Le but est justement là : influencez le cours de cette histoire !